Sakura_001
« Éric est l’un de ces rares pratiquants qui vit sa passion jusqu’au bout. Ne comptant ni les efforts en temps, ni en argent, ni en énergie, il est aujourd’hui l’un des représentants du plus haut niveau de son école. Éric partage régulièrement son cheminement sur son blog, Ganbatte (persévérez!). Avec la plus grande simplicité, il livre son expérience, ses joies et ses difficultés.»

« Le temps passant, j’ai pu observer Éric, son travail, son attitude avec son maître, ses pairs, et mon respect et mon amitié pour lui n’ont fait que grandir. Lors de ma visite à son dojo, Irie senseï m’a aussi indiqué à quel point il l’appréciait et le respectait. Je suis heureux qu’il ait accepté de venir représenter son école à la NAMT et l’Aïki Taïkaï. »
« Dès le premier abord j’ai trouvé Éric très sympathique, impression qui n’a fait que se confirmer pendant le cours puisqu’il a eu la gentillesse de venir me faire sentir les techniques et m’en expliquer les points-clés, mais aussi de nous faire travailler des techniques de niveaux shodan, nidan et sandan pour que je vois la structuration pédagogique de l’école. »

« je peux dire que j’ai trouvé l’approche particulièrement intéressante, avec un travail très fin de connexion à l’autre (difficile de proposer un travail sans force sans avoir un nombre incalculable de détails à prendre en compte). » « Toutes les pratiques ne me parlent pas, en dépit de leur qualité puisqu’il s’agit évidemment d’un avis subjectif, mais j’ai ici été absolument comblé par le travail proposé et j’espère avoir l’occasion de revenir pratiquer sous la direction d’Éric, voire d’Irie Soke si l’occasion se présente, rapidement. »
Xavier Duval
http://tribulations-martiales.blogspot.fr/2017/02/decouverte-du-kokodo-jujutsu-avec-eric.html
« Éric Anfrui est un enseignant qui semble déjà avoir tout compris à ce qui se cache derrière les techniques physiques. S’il mouille son kimono, en faisant travailler son corps parfois rudement, il n’en oublie pas pour autant que ce même corps est habité par un esprit qu’il faut également éduquer. »

« L’Art Martial n’est plus un art de la guerre, comme le prétendent encore certains. Aujourd’hui, le seul combat à mener est un combat contre soi-même, dans le simple but de progresser mentalement. Nous sommes parfois notre pire ennemi ! »
« Arrivé à l’Alsace de Bagnolet avant les 10 heures de début du cours (et presque le premier), j’en profite pour discuter un peu avec les élèves qui arrivent au fur et à mesure : le contact est bon, les gens sympathiques, et visiblement très contents de leur cours, de leur professeur et ont hâte de subir le stage du lendemain avec le professeur du professeur. Une première impression positive. »

« Les explications de Éric Anfrui sont claires, et ce dernier n’hésite jamais à démontrer ses affirmations « sur pièce » (et votre serviteur a pu comprendre que ce n’est pas du flan). »
« Éric Anfrui n'est pas non plus un enseignant comme les autres. Dans les traces du maître exceptionnel qu'est Irie Yasuhiro, nous sentions tout de suite sa volonté de démontrer quelque chose de clair, d'efficace, avec une incidence directe sur le corps d'un partenaire, le tout sans se perdre en explication verbale inutile.

Nous étions proches lors de ce cours de la logique dite de "l'ultraviolet" du Hakko Ryu. Je m'explique tout de suite :

​ On retrouve exactement le même propos en Kokodo Jujutsu et en Hakko Ryu sur l'intérêt de porter la technique à deux niveaux différents : l'interne et l'externe. Il est d'ailleurs dit que l'ultra-violet est ce qu'il y a d'invisible et de dangereux dans l'arc-en-ciel en comparaison aux autres couleurs bien visibles du spectre. Comprenez ici, chers lecteurs/lectrices que la technique du Hakko Ryu et par extension du Kokodo Jujutsu doivent avoir une incidence directe mais également en profondeur et s'articulent autour de connaissances liées aux méridiens, aux kuatsus et à la santé du partenaire (Irie Yasuhiro tient d'ailleurs une petite clinique au Japon afin de soigner les gens) pour un effet maximum et précis. »​

Partager :

WordPress:

facilisis Praesent commodo dolor. leo ut
%d blogueurs aiment cette page :